Sékou André, et son passé.

Teremoana

Mentor
Mentor
27/7/20
79
65
18
Tahiti la street
**DEBUT DE L'ENREGISTREMENT**


[...]


- Parlez nous un peu de votre gamin...enfin votre gosse, l'officier lança.

- Fort bien... l'inconnu dit


"" Janvier 2001

Il était environ minuit, minuit passé même, les voitures défilaient, les gens pressés, ni prêtaient pas forcément attention. Un seul... un seul croisa le regard du garçon ; on aurait pu croire au destin, on pouvait constater assez facilement que le papy avait mal au cœur, le laisser n'était qu'abandon.""

"" Octobre 2003

Après de longues recherches, la police, les agences, les hôpitaux ne trouvèrent rien. Il était comme tombé du ciel ! Quel ironie du sort.
En effet, le papy n'avait jamais eu d'enfant, stérile, il ne l'avait jamais réellement su, mais s'en doutait, il n'a jamais réussi à en avoir. Le garçon...le bébé, voilà comment il l'appelait, avait déjà ... enfaîtes... personne n'a jamais su quel age il avait, mais on pouvait l'estimer à 2 ans. Bébé savait déjà marcher depuis quelques mois, c'était très tard, mais personne ne s'en souciait, il n'était entouré que de son sauveur
.""


"" Février 2008

Il devait y avoir la fête de l'école de Sékou ce soir là, mais tête de pioche qu'il était, il n'y est pas allé, préférant jouer à la console. Cela lui ne lui coûtera pas grand chose, seulement quelques muffins et deux / trois regards habituels jeté par Julia. Il venait d'avoir 7 ans, qu'il était déjà contraint de partir de son école, son vieux n'avait plus d'argent pour payer le loyer des 4 tôles sous lesquels ils vivaient eux deux. Bagages à la mains, Sékou et le vieux disparurent ensemble, sans un sous.""

"" Juillet 2013


Pendant les cours, Sékou avait prit l'habitude de prendre un couteau, pour protéger ses ami(e)s et par la même occasion, lui, mais se souciait bien plus de ses camarade que de lui même. Il avait aussi prit l'habitude de prendre un malin plaisir à jeter des cailloux aux filles, de l'autre coté du grillage. On ne pouvait pas trop lui en vouloir, il n'avait que 12 petites années...""

"" Janvier 2017

Siki n'avait toujours commencé les devoirs du lendemain, que son vieux avait finit la surprise destiné à son petit Sékou devenu grand si rapidement. Assez étonnamment, Sékou réfléchissait déjà à sa prochaine conquête du soir. Soudain, le vieux ouvrit la porte de sa chambre pour fêter les 16 ans de son " gosse ". La nuit tombait rapidement, Sékou, lui tombait dans son plus profond sommeil, rêvant de la veille. Quelques jours plus tard, il devait déjà retrouver sa soit disant promise de la journée, ils firent leurs affaires qu'ils était repartis, chasser des les rues de lower alder..."Quel vie d'artiste ! " disait - t- il.

Lui et les gars de sa rue n'étaitent que de simple amis mais, ils savaient au fond d'eux qu'ils pouvaient faire quelques chose contre les flics racistes, les gens qui ne respectent pas leur quartier. Ce n'est qu'en apprenant que les flics avaient saccagé leur quartier - général, que Sékou adopta un comportement bien plus hostile avec la flicaille.""


"" Juillet 2020

Siki et ses amis avaient tous ce qu'ils voulaient, enfaîtes ils étaient les rois du quartier, rien ne pouvait les arrêter, ils voulaient simplement avoir un peu d'amusement au près des blancs qui passaient devant eux, cependant, leur sources d'amusemennt ne venait pas uniquement de là, ils volaient, abîmaient, crachaient les voitures de tous le monde; voilà qui faisait bien chier les locaux, mais tant que les gamins s'amusaient, rien ne les arrêtaient.
De plus en plus nombreux, Siki ne trouvait plus de temps à draguer les jolies minettes de son quartier, il s'amusait tellement, qu'il en avait oublié le plaisir, la chaleur de la femme...

Tout allait si bien, il maîtrisait les armes, les femmes, les gens de la rue, la belle vie. Et dire qu'il avait du mal avec les filles à son jeunes age. ""



- Ah d'accord !... C'est une racaille coureur de jupons ? dit l'officier qui éclatait de rire après chaque fin de mots.

- Il faut croire que oui ...

[...]
*Bruit de poignée de porte*
- Vous nous quittez déjà ? Dit le flic

- Et bien, étant donné qu'il est tard, je vais retourner dans ma cellule. Ajouta l’inconnu.
*L’inconnu claque la porte*


[...]

*La porte de la cellule s'ouvre*
*L'alarme retentit*
*Un garde s'approche*

- Hummm...Hummm
*le réveil donne 7h32*
- arrf... Bonjour monsieur l'agent....
- Doucement le vieux ! dit l'officier.
- Aller, barre - toi on finit avec toi ! raconta le flic.



[...]


**FIN DE L'ENREGISTREMENT**



-C'est ce que j'ai dit humm...dit le vieux.
-Aaah, donc toi tu racontes ma vie comme ça ! dit en rigolant Sékou.
-Oui oui, il faut croire que les flics t'aiment pas trop ! le vieux dit.
-T'en fait pas, les flics je les baisent. lança Sékou en rigolant.



logo_72s_crew_max.png
 

Matis91

Membre Actif
27/7/20
223
76
28
Bienvenue superbe histoire.
 
Dernière édition:

Lucas

Administrateur
Administrateur
Équipe Recrutement
27/7/20
660
266
63
Bienvenue